Ecrit par le 2,Juin,2014 dans Blog, Fiches de méthode | 0 commentaire

commentaire de texte - introduction et conclusion

 

A la différence du commentaire composé, le commentaire de texte est une explication linéaire de texte qui fait appel à des compétences écrites et orales. Il faut savoir élaborer un brouillon de qualité qui vous servira de feuille de route à l’oral. Il faut rédiger l’introduction et la conclusion et bâtir un plan bien détaillé.

 

Qu’est-ce qu’un commentaire de texte ?

 

C’est une explication linéaire menée avec un angle de vue précis, celui de la problématique énoncée par l’examinateur. L’explication doit être structurée, organisée et argumentée.

L’explication de texte vise à mettre en évidence, l’enchaînement, les uns des autres, des éléments de réflexion de l’auteur. Il faut rendre manifeste la construction du texte, son itinéraire logique de pensée.

 

 

 

Quelles sont les étapes menant à l’élaboration du plan détaillé ?

 

Etape 1 – Caractériser le texte et repérer les présupposés de lecture

– Le titre, l’œuvre, l’auteur et son époque ?

– Quels sont les présupposés de lecture, à quoi doit-on s’attendre ?

– Quels écarts puis-je remarquer entre ces présupposés, ce à quoi l’on pourrait s’attendre et la réalité du texte? C’est ce qui constitue l’effet littéraire du texte, sa littérarité.

 

Etape 2 – Annoter le texte pour mettre en évidence son organisation

– Prêter attention aux mots de liaison, repérer la construction logique du texte

–  Souligner de couleurs différentes les champs lexicaux, les effets de registre

 

Etape 3 – Dégager les mouvements logiques du texte, entre 3 et 5 mouvements en général

Il ne s’agit pas de découper ou morceler le texte mais de mettre en évidence son organisation logique. Pour cela on peut s’aider de l’organisation typographique du texte (paragraphe, alinéa).

 

Etape 4 – Elaborez votre plan détaillé

Le plan détaillé épouse l’organisation interne et logique du texte. Il va vous servir de feuille de route à l’oral. Il faut écrire gros et ménager des respirations entre les grands mouvements du texte.

 

Pour chaque mouvement, comment procéder ?

 

Mouvement 1 : donner un titre qui caractérise le passage

1-dégager une grande idée, ligne directrice et citer à l’appui le texte (préciser le numéro de ligne ou de vers)

2-

3-

Faire une transition pour amener le mouvement suivant

Mouvement 2 : un titre

Mouvement 3 : un titre

 

 

Les pièges à éviter :

1-  Faire de la paraphrase, reformuler le texte. Il faut dire ce que l’auteur ne dit pas, travailler sur l’implicite de chaque mot, faire une lecture argumentée.

2-  Concentrer son explication sur une partie du texte et négliger l’autre partie. L’explication doit être équilibrée.

3-  Oublier le texte et faire une dissertation. L’explication doit toujours s’appuyer dur le texte

4-   Citer le texte, expliquer ensuite. Non, il faut toujours procéder par regroupement thématique. On fait une remarque littéraire puis on cite le texte pour argumenter.

 

 

Partager cet article