Ecrit par le 27,Mai,2014 dans Blog, Fiches de méthode | 0 commentaire

dissertation est une délibération

La première impression doit être la bonne ! Mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir d’emblée l’adhésion de votre lecteur. Une bonne introduction avec un plan bien bâti c’est déjà la moyenne !

 

Plan type de l’introduction de dissertation :

L’introduction débute par un alinéa et comporte quatre sous-parties. A chaque sous-partie il faut aller à la ligne, il y a donc quatre paragraphes. Elle constitue un trois quart de page.

 

1-      Amener le sujet. On fait une amorce littéraire pour pourvoir citer le sujet de la dissertation naturellement et l’analyser dans un deuxième temps.

2-      On cite le libellé de la dissertation, «Ainsi, tel auteur déclare dans son essai que …». On explique le sujet, ses implications, ses enjeux. On explique les termes et les mots-clés du sujet pour s’assurer de bien le comprendre.

3-      Puis, on propose une problématique, «ceci nous amène à nous interroger en ces termes». On pose un problème, un paradoxe, une question qui va à l’encontre de la doxa, c’est-à-dire l’opinion commune.

4-      Enfin, on annonce son plan. «Avant de répondre à cette question nous verrons tout d’abord, … (I); puis, … (II); enfin, … (III).»

 

 

 Exemple de sujet : «Les manifestations du topos de la rencontre amoureuse dans la littérature»

 

Introduction

1- La littérature se construit le plus souvent en réaction avec ce qui précède. Tout œuvre revêt un caractère littéraire dès lors qu’elle se démarque du patrimoine littéraire tout en le perpétuant. Si les topos littéraires sont éternels et parcourent l’histoire de la littérature, ils n’en restent pas moins à chaque fois renouvelés.

2- Il en va de même pour le topos de la rencontre amoureuse dans la littérature française. Fondateur du genre littéraire du roman, il ne cesse d’évoluer et de se redéfinir. Un topos est un cliché littéraire, un motif, un canevas convenu, une thématique que l’on retrouve dans la littérature en général. Ainsi on parle du topos de la fuite du temps, de l’amour, de la guerre etc.

3- Cette réflexion nous amène à nous interroger en ces termes : comment le topos de la rencontre amoureuse se renouvelle-t-il ? Dans quelle mesure ce phénomène est-il étroitement lié avec l’évolution du genre du roman lui-même?

4- Avant de répondre à cette question nous étudierons tout d’abord les différentes manifestations du topos littéraire de la rencontre amoureuse (I); puis, nous verrons que ce topos oscille entre continuité et renouvellement  (II); enfin, nous observerons qu’il évolue entre renouvellement et rupture avec ce qui précède(III).

 

 

 

Partager cet article