Ecrit par le 27,Mai,2014 dans Blog, Fiches de méthode | 5 commentaires

 

la conclusion c'est la cerise sur le gâteau

Surtout ne la négligez pas, la conclusion c’est la dernière pierre à votre édifice, elle est primordiale ! 

 

La conclusion est la touche finale de votre réflexion, il ne faut surtout pas la bâcler! Combien d’élèves épuisés par la longueur de l’épreuve gribouillent à la va-vite ces quelques dernières lignes. Ne vous méprenez pas, la conclusion n’est pas un détail de votre réflexion mais bien sa finalité! Vous avez réfléchi pendant trois heures sur votre copie pour pouvoir conclure! Vous en êtes à la troisième et dernière étape de votre réflexion :

Etape 1 – Lors de l’introduction vous avez posé un problème littéraire, mis en évidence une question à laquelle il est difficile de répondre sur le champ sans une réflexion préalable.

Etape 2 – Lors de votre développement vous avez pris le temps de peser le pour ( la thèse) et le contre (l’antithèse), vous avez évoqué les arguments possibles pour renforcer votre propos, puis, vous avez délibéré (la synthèse). Vous avez construit, élaboré une opinion éclairée, fruit d’une réflexion quasi scientifique.

Etape 3 -Vous allez maintenant conclure, c’est-à-dire répondre directement à la question que vous aviez soulevée lors de l’introduction.

 

Voici le plan de la conclusion :

Elle comporte trois paragraphes et débute par un alinéa. Si dans l’introduction on allait du général au particulier, dans la conclusion nous allons du particulier au général.

1-      Faire une brève synthèse des arguments évoqués lors du pour et du contre et de votre synthèse. « Ainsi nous avons vu que … ».

2-      Répondre directement à la question posée en introduction; «Au terme de notre réflexion nous pouvons conclure que …»

3-      Faire une ouverture. Il s’agit de poser une nouvelle question, de mettre en lumière un nouveau problème susceptible de faire l’objet d’une autre dissertation littéraire.

 

 

Partager cet article